samedi 30 août 2014

La Financière Sun Life redore son blason avec le Colisée de Rimouski

Manchette du quotidien The Gazette le 7 janvier 1978.
«Le géant de l'assurance, Sun Life, quitte Montréal pour Toronto peu après la première victoire du Parti québécois.»
Photo et commentaire: Montreal Gazette, 31 janvier 2015.

La Financière Sun Life, l'Océanic et la Ville de Rimouski ont annoncé, en un point de presse festif, que pour les cinq prochaines années le Colisée de Rimouski portera le nom de Colisée Financière Sun Life. «L'équipe [journalistique] de toute une région» a passé sous silence un aspect important de l'entente.

Le Colisée Financière Sun Life, port d'attache en Ontario

En 2010, comme nouvelle dirigeante de Sun Life au Québec, Isabelle Hudon ne voulait pas seulement augmenter les ventes d'assurances ou de REER. Elle s'est donnée comme mission de faire oublier aux Québécois le douloureux épisode du déménagement du siège social de Sun Life à Toronto, en 1978.

Devant l'adoption de la Loi 101 par le gouvernement du Parti québécois et l'éventualité d'un référendum sur la souveraineté, la compagnie d'assurances avait déménagé son siège social dans la Ville Reine. Une décision qui a toujours des répercussions trois décennies plus tard. «Ça ne continue pas de faire mal, mais c'est dans la mémoire collective, disait Isabelle Hudon. Mon fils, qui étudie au secondaire, me disait qu'on prenait l'exemple de Sun Life dans ses cours pour expliquer le déménagement des sièges sociaux de Montréal vers Toronto (La Presse, 9 août 2010).»

Contrairement aux journalistes «de toute une région (slogan de l'Océanic)», cette dimension historique n'a pas échappé à madame Hudon. Rompue aux relations publiques, elle choisit Rimouski, une ville qui a voté Oui aux référendums de 1980 et 1995, pour redorer l'image corporative de son employeur. Les affaires sont les affaires, mais allez prétendre que la culture, la politique et l'histoire n'agissent pas sur les «vraies affaires»!

Source: Le Rimouskois/Le Progrès Écho


Références:

Vincent Brousseau-Pouliot, «Isabelle Hudon veut redorer le blason de Sun Life au Québec», La Presse.ca, 9 août 2010 [En ligne] http://affaires.lapresse.ca/economie/services-financiers/201008/09/01-4305058-isabelle-hudon-veut-redorer-le-blason-de-sun-life-au-quebec.php (Page consultée le 8 novembre 2016).

Réal-Jean Couture, «C'est le Colisée Financière Sun Life», L'Avantage, 20 août 2014, p. 4 [En ligne] 

Peter Hadekel, «Stagnation city: Exploring Montreal's economic decline», Montreal Gazette, 31 janvier 2015 [En ligne] http://montrealgazette.com/news/local-news/montreals-economic-stagnation (Page consultée le 8 novembre 2016).

Léo-Paul Lauzon, «Isabelle Hudon et la Sun Life», Journal de Montréal, 2 avril 2012 [En ligne] http://www.journaldemontreal.com/2012/04/02/isabelle-hudon-et-la-sun-life (Page consultée le 8 novembre 2016).

Caroline Paillez, «La Financière Sun Life veut repartir à zéro avec le Québec», Argent/Canoe, 21 mars 2011 [En ligne]http://www.tvanouvelles.ca/2011/03/21/la-financiere-sun-life-veut-repartir-a-zero-avec-le-quebec (Page consultée le 8 novembre 2016).

Olivier Therriault, «Baptisé à 48 ans. Le Colisée Financière Sun Life, port d'attache de l'Océanic», Le Rimouskois, 20 août 2014, p. 3. [En ligne] http://www.rimouskois.ca/2014/08/19/le-colisee-prend-le-nom-de-la-financiere-sun-life.

Article paru sur le site Internet du journal L'Avantage de Rimouski le 23 août 2014.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire