vendredi 4 septembre 2015

François Charbonneau: «Et si le Bloc québécois devenait un parti pancanadien?»

Tout d'abord, la pétition nationale de Forces et Démocratie afin que Jean-François Fortin participe aux débats des chefs gagne en moyenne une signature... tous les deux jours! Il s'agit la plupart du temps de la griffe d'un de ses nouveaux candidats.

Un candidat de Jean-François Fortin émerge du fleuve avec son parapluie!
L'homme déclare à qui veut l'entendre qu'il ira serrer la main, mauvaises odeurs et algues à l'épaule, du Premier ministre dans cet accoutrement si, contre toute attente, il est élu à la Chambre des communes le 19 octobre.
Source: YouTube, septembre 2015






*
* *

La «canadianisation» du Bloc québécois

François Charbonneau, professeur en études politiques à l'Université d'Ottawa et directeur de la revue Argument, eut il y a quelques semaines (début juillet) l'idée qu'il faudrait des candidats du Bloc québécois à la grandeur du Canada. On se demande si le Bloc va survivre au Québec, mais il faudrait songer à y établir des antennes en Saskatchewan! Si ce dernier reconnaît en plus que le Bloc aurait comme candidats pendant de longues années de «curieux personnages(1)», j'estime qu'il porte atteinte à la cause indépendantiste. Comme le disait le personnage de Mémère Bouchard dans Le temps d'une paix: «Fais donc pas simple, cher!». Un mot existe pour de pareils raisonnements: élucubration. Tenez-vous bien, Le Devoir a publié son texte!

Gilles Duceppe déclare sur toutes les tribunes que le Bloc québécois affronte le Bloc canadien (NPD-PLC-PC). Au même moment, le prof Charbonneau projette de canadianiser davantage le Bloc québécois!

Le slogan de cette publicité de 1997, «Le Bloc est là pour toi, parole de Québécois», deviendrait, s'il n'en tenait qu'au prof Charbonneau, «Le Bloc est là pour toi, parole de Canadien»!
Source: YouTube

Forces et Démocratie, puis le Bloc (canadien?) pour la séparation du Québec, avec de semblables micro-partis d'opérette animés de ti-counes, Jeff Fortin et François Charbonneau, la souveraineté du Québec ne peut advenir. J'en suis découragée!

Vivement le 19 octobre!

Remarquez comment François Charbonneau
se heurte au mur de la réalité canadian en arrière-plan.
Photo: Université... d'Ottawa!


Source: (1) François Charbonneau, «Et si le Bloc québécois devenait un parti pancanadien?», Le Devoir, 14 juillet 2015 [En ligne] www.revueargument.ca/article/2015-07-07/640-et-si-le-bloc-quebecois-devenait-un-parti-pancanadien.html (Page consultée le 4 septembre 2015).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire